A Guide to Sites, Museums, and Memory

L’Habitation La Grivelière Guadeloupe, France

La Grivelière Plantation, Guadeloupe
La Grivelière Plantation, Guadeloupe.

Cette habitation caféière est située dans la vallée de Grande-Rivière à 200 m d'altitude. On ne sait pas exactement à quel moment elle a débuté son activité, mais il est probable qu'elle ait profité du contexte nouveau, favorable au développement de la culture du café en Guadeloupe vers 1726 sur les propriétés impropres à la culture de la canne. L'habitation s'est constituée au fil des temps par le regroupement de plusieurs parcelles, dont la plus importante était désignée en 1788 sous le nom d'habitation Saint-Joseph.

C'est alors une manufacture à café couvrant 47 hectares, et occupant 45 esclaves. Les cases sont situées en contrebas de la maison principale (communément appelée " maison de maître " à partir du XIXè siècle). On peut voir encore aujourd'hui à leur emplacement les vestiges des cases de travailleurs qui remplacèrent la main d'œuvre servile après l'abolition de 1848.

En 1842, au moment de la crise du café, Auguste-Alexandre Perriolat, inventeur d'une machine industrielle à broyer le roucou, transforme l'habitation en roucouyère. Elle fonctionnera comme telle jusqu'en 1893.

De 1893 à 1919, la Société Anonyme " La Grivelière " y exploite surtout le cacao et relance timidement la culture du café. François Pagésy en fait l'acquisition en 1919 et poursuit la culture du café. La Grivelière fonctionne jusqu'en 1983 et est rachetée par la Région en 1988.

L'Habitation La Grivelière fait partie de La Route de L'esclave-Trace-mémoires en Guadeloupe, organisée par le Conseil Général de la Guadeloupe.


Related Topics: